Articles récents

LETTRE D’ALERTE

Contact et disclaimer

assurance auto

Qu’est-ce qui détermine le prix d’une assurance R.C. auto ?

Qu’est-ce qui détermine le prix d'une assurance R.C. auto ?

Qu’est-ce qui détermine le prix d’une assurance R.C. auto ?

L’assurance auto obligatoire couvre les dommages causés à autrui. Les assureurs tiennent compte du risque afin d’assurer la meilleure adéquation possible entre les conditions du contrat et les besoins. C’est la raison pour laquelle les facteurs qui influencent le risque d’accident sont si importants.

Chaque tarification est le reflet d’une combinaison des facteurs énumérés ci-contre ou d’autres facteurs pertinents. Tenir compte de facteurs comme la race et le sexe n’est pas autorisé. A savoir qu’il y a peu d’années, les femmes recevaient d’office une prime moins élevée.

Voici les facteurs tenus en compte par les assurantes:

  • Le passé sinistres : auparavant, tous les assureurs utilisaient la même échelle, le système bonus-malus. Aujourd’hui, les assureurs peuvent appliquer leur propre système, mais dans la pratique, il correspond dans une large mesure à l’ancien système bonus-malus. Afin de pouvoir évaluer le risque, l’assureur utilise les données relatives aux sinistres survenus au cours des 5 dernières années. Ces données sont reprises dans une attestation de sinistralité que vous pouvez toujours demander à votre assureur. Le degré attribué au conducteur débutant et la manière dont l’absence de sinistre est récompensée ou sa survenance pénalisée peuvent donc varier d’un assureur à l’autre. Ces différences peuvent dès lors être importantes lors de la détermination de la prime initiale, mais aussi en cours de contrat, en cas d’accidents en tort.
  • La puissance du véhicule: Plus la puissance du véhicule est élevée (kilowatt), plus la prime augmente.
  • L’usage privé ou professionnel du véhicule: L’usage privé du véhicule rendra votre assurance auto moins cher. L’usage professionnel la rendra plus chère (dépendant de la profession).
  • L’âge du conducteur: L’âge du conducteur est un facteur qui, compte tenu des primes en général relativement plus élevées pour les jeunes, peut être influencé par le suivi d’une formation conduite défensive ou d’autres formes de prévention proposées par l’assureur. Voir aussi notre dossier sur l’assurance auto et le sjeunes.
  • Le domicile du conducteur: si vous habitez des quartiers un peu farfelus comme Molenbeek ou Marcinelle vous allez payer plus.

Signalez à votre assureur toute modification dont il n’aurait pas connaissance. Par exemple, lorsque quelqu’un d’autre utilise fréquemment la voiture. Faites-en également de même lorsque vous changez de véhicule. Pour l’assureur, il est essentiel de savoir quel véhicule il doit assurer.

Que faire si votre enfant provoque un accident avec une voiture au nom des parents?

Que faire si votre enfant provoque un accident avec une voiture au nom des parents?

Que faire si votre enfant provoque un accident avec une voiture au nom des parents?

L’assurance couvre les fautes des conducteurs: c’est normal, et c’est une sécurité pour les victimes. Mais des sanctions sont prévues en cas d’usage non réglementaire du véhicule. La déclaration inexacte du risque est un tel cas. Le fait de désigner un parent comme conducteur habituel en lieu et place du fils ou de la fille qui dispose de peu d’expérience est effectivement pas accepté par les assureurs.

Dans ce cas, l’assureur peut en effet se retourner contre vous pour réclamer le remboursement des indemnités versées aux victimes. En cas de sinistre avec une déclaration inexacte intentionnelle, le remboursement sera limité à 250 euros.

Etre assuré au nom des parents est un mauvais plan. Quelle est la solution? Depuis mars 2004, les compagnies d’assurance ont créé un contrat d’assurance auto pour jeunes: le contrat 29/29. Ce contrat vous fait bénéficier du tarif des conducteurs de 29 ans majoré de 29%. Il y a par contre pas mal de conditions afin que le jeune conducteur évite certaines situations à risque. Demandez des offres aux compagnies d’assurance auto pour pouvoir comparer.

Pourquoi faut-il laisser une carte verte dans votre voiture?

Pourquoi faut-il laisser une carte verte dans votre voiture?

Pourquoi faut-il laisser une carte verte dans votre voiture?

La carte verte que vous recevez de votre assureur doit se trouver impérativement à bord de votre voiture. Elle prouve que vous êtes couvert par une assurance auto valable. Et contient les informations dont vous aurez besoin le jour où vous devrez remplir un constat d’accident.

Attention aux copies, une copie n’est pas un document légal. Par contre, conservez à la maison une copie de vos documents de bord. En cas de perte ou de vol des originaux, vous pourrez plus facilement en demander de nouveaux.

La carte verte n’est généralement délivrée que lorsque la prime a été payée. En cas de contrôle de la police, tout conducteur qui ne peut présenter une carte verte s’expose à une amende.

Attention, si vous voyagez en dehors de l’Europe, il est préférable de vérifier si votre carte verte vaut pour les pays où vous vous rendez et si vous êtes donc assuré. Vérifiez également avant votre départ si la carte est également valable pour les pays que vous traversez.

Si vous êtes le conducteur d’un véhicule de leasing et vous voulez quitter l’Union européenne ou souhaite circuler dans les zones internationales des gares, ports ou aéroports, il faut faire une demande d’attestation. Chaque attestation correspond à un seul voyage, limité dans le temps. Une nouvelle attestation est donc nécessaire pour tout nouveau voyage. Il est important de savoir que la non-possession de cette autorisation de circuler peut mener à la confiscation du véhicule par les instances compétentes.

Quand faut-il choisir une assurance omnium?

Quand faut-il choisir une assurance omnium?

Quand faut-il choisir une assurance omnium?

D’abord, qu’est-ce qui différencie une maxi-omnium d’une R.C. auto ? Et bien, la R.C. (Responsabilité Civile) auto est obligatoire. Elle indemnisera vos victimes (y compris vos passagers) en cas que vous provoquez un accident. Les dégâts à votre véhicule ne seront pas pris en charge.

L’omnium par contre a comme avantage qu’elle indemnisera tous les dégâts causés à votre véhicule en cas d’accident en tort ou en droit, avec ou sans tiers, ou en cas d’acte de vandalisme. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi vous prémunir contre le vol en optant pour une formule complémentaire.

L’omnium est fortement recommandée durant la période de financement si vous achetez votre véhicule à crédit. En cas de perte totale, la banque serait en droit de vous demander le remboursement anticipatif, en une seule fois, puisque l’objet du crédit n’existerait plus.

Mais même si vous ne vous êtes pas endetté pour l’achat, une voiture représente un capital certain qui mérite d’être protégé. L’omnium est conseillée au minimum les 4 premières années, période pendant laquelle le véhicule garde une valeur importante.

Pourquoi de telle différences dans les primes d’assurances auto?

Si vous êtes malin, vous allez comparer les primes d’assurances auto parce qu’elles varient fortement d’un assureur à l’autre. Il y a plusieurs raisons pour expliquer les importantes différences de tarifs entre les assureurs auto.

La grille de tarification des compagnies d’assurances auto

Chaque compagnie d’assurance utilise sa propre grille de tarification et ajoute ses propres critères plus spécifiques. Et même si certains critères sont communs, tout dépend de l’importance accordée par les compagnies d’assurance à chacun de ces paramètres. Chez certaines compagnies l’âge sera plus important, alors que pour une autre compagnie d’assurance le type de voiture sera plus déterminant.

A savoir que des temps en temps les compagnies d’assurance changent leur grille de tarification. Heureusement ceci ne se fait que très rarement. Mais il vaut mieux contrôler chaque année votre avis d’échéance parce que la seule mention d’un changement de tarif se fera là-dessus.

Les critères communs:

  • L’âge du conducteur du véhicule
  • La profession du conducteur du véhicule
  • Le lieu de résidence du conducteur du véhicule
  • Le type de véhicule (valeur catalogue, nombre de cc) du conducteur du véhicule
  • L’utilisation du véhicule (privé ou professionnel) du conducteur du véhicule
  • Les sinistres en faute du conducteur du véhicule

Les critères plus spécifiques:

  • Le nombre de kilomètres parcouru par le conducteur du véhicule
  • Le code postal du lieu de travail du conducteur du véhicule
  • Le conducteur du véhicule, est-il fonctionnaire ou pas

L’indexation des primes des assurances auto

N’oublion pas non plus l’indexation des primes des assurances auto (strictement vu il n’y a pas d’indexation pas possible en matière d’assurance auto, mais les assureurs adapte quand même leurs tarifs à cause de la hausse des coûts de réparation d’un véhicule). 2012 débutait déjà avec une indexation du prix de l’assurance auto en Belgique. Et pas mal d’assureurs avaient déjà fait grimper leur prix en silence à la fin de 2011. Les hausses des primes étaient entre 3 et 8%.

A savoir que comme client vous avez le droit de refuser cette augmentation de prime si vous suivez les règles expliqué dans notre dossier comment résilier votre assurance auto.

Conclusion

En tout cas, il vaut mieux comparer souvent les primes chez les différentes compagnies d’assurances auto afin de connaître le meilleur prix (et conditions).

Prélèvement sur les assurances incendie ou auto de l’ordre de 2 à 3 euros?

S’il s’agit de la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet, nous allons tous bientôt payer un extra impôt de 2 à 3 euros sur notre assurance auto ou incendie. Avec l’argent Milquet prévoit de remédier à la manque de moyens disponibles pour les pompiers et la réforme des services incendie de 2014.

Joëlle Milquet: « Cela peut rapporter facilement de 50 à 80 millions d’euros, ce qui est un financement complémentaire décent pour lancer la réforme ». Une mesure qu’elle dit avoir « déjà évoqué 20 fois » lors du dernier conclave budgétaire et qu’elle remettra sur la table en 2013.

A voir ce que ses collègues en pensent.

Pas les jeunes, mais bientôt les personnes âgées les plus à risque dans la circulation

Une prévision d’une étude réalisée par l’Institut (IMOB) de l’Université de Hasselt, qui a été commandé par le gouvernement flamand, montre que d’ici à 2030 ce ne seront plus les jeunes, mais les femmes de plus de 65 ans qui courrirront le plus grand risque dans la circulation.

La raison est simple, d’ici à 2030 il y aura 3 fois plus de femmes âgées dans la circulation (derrière le volant mais aussi en vélo et à pied). Cette augmentation est due au vieillissement de la population et le fait que les femmes vivent plus longtemps que les hommes. En plus, il y a davantage de femmes qui continuent à conduire, même quand elles sont déjà très âgées.

Compte tenu du fait que des personnes âgées sont beaucoup plus vite blessées, même dans des collisions légères, on pourra s’attendre à beaucoup plus de victimes dans ce groupe de la population.

L’étude fournit aussi quelques points d’amélioration qui devraient être considérés pour accompagner cette évolution:

  • plus d’attention pour les usagers vulnérables et les personnes âgées (surtout les femmes)
  • réduction de la pression d’une ceinture de sécurité qui s’étend dans un accident, étant donné que ceci provoque souvent des blessures à la poitrine des occupants âgés
  • programmes spécifiques qui confrontent les personnes âgées avec leurs limites (des réactions plus lentes, …)

Cela ne signifie pas que les personnes âgées sont un danger dans la circulation. Au contraire, ce n’est qu’à l’âge de 80 à 85 que les pilotes provoquent plus d’accidents, mais pas autant que les jeunes conducteurs de moins 24 ans.

Assuralia plaide pour un test médical des plus âgés qui ont déjà causé deux, trois accidents l’année avant. Si le sénior échoue, l’assureur peut décider de résilier le contrat.

Indexation imminente du prix des assurances autos

2012 débutera avec une indexation du prix de l’assurance auto en Belgique (strictement vu il n’y a pas d’indexation pas possible en matière d’assurance auto, mais les assureurs adapte quand même leurs tarifs à cause de la hausse des coûts de réparation d’un véhicule). Déjà pas mal d’assureurs ont déjà fait grimper leur prix en silence à la fin de 2011 (voilà pourquoi il faut comparer les primes des assurances), et maintenant le reste des compagnies suivront avec des hausses entre 3 et 8%.

Pourquoi cette augmentation ? Comme les médias l’ont souvent indiqué, pour compenser la très forte chute des revenus financiers suite à la crise financière les compagnies ont dû relever leurs tarifs. L’indice des prix a aussi fortement augmenté.

  • Le Bureau Fédéral du Plan prévoit une inflation annuelle de 3,5%!
  • Le prix du pain a lui augmenté de 4,7%
  • Le prix des légumes a augmenté de 13,7%
  • Le prix de l’énergie de 17,6%
  • etc.

Est ce bien légal ? Bien sûr ! La hausse tarifaire à laquelle nous procédons respecte l’AR du 22/02/1991.

Vous avez comme client le droit de refuser cette augmentation de prime si vous suivez les règles expliqué dans notre dossier comment résilier votre assurance auto.

De nouveau, vous faites bien de comparer les primes des assurances autos sur le marché belge.

 

Les plus mauvais automobilistes du pays payent jusqu’à 200 % leur prime d’assurance

Les 2.750 automobilistes qui ont le degré de bonus-malus le plus élevé en Belgique payent jusqu’à 200 % de plus pour leur assurance auto. Dans certains cas, après un énième accident en tort, une nouvelle assurance peut leur même être complètement refusée.

Depuis 2004, les assureurs décident eux-mêmes le système qu’ils souhaitent mettre en application pour définir la prime d’assurance, mais en cas d’accident en tort, la prime devient de toute façon très vite plus chère. Ils payent jusqu’à 200 % de la prime normale d’assurance, voir aussi notre table de primes assurance auto après accident.

L’association d’automobilistes Touring plaide pour des sanctions plus sévères lorsqu’une personne qui a le degré le plus élevé de bonus-malus provoque un accident mortel. L’interdiction à vie du permis de conduire, par exemple, est à peine appliquée, selon l’organisation. Cette interdiction ne dissuade en effet pas nécessairement les gens de reprendre la route, selon Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances, qui renvoie aux chiffres du Fonds commun de garantie automobile. Ce dernier estime le nombre d’accidents avec des véhicules non-assurés à 8.576 (!!) en 2011.