Articles récents

LETTRE D’ALERTE

Contact et disclaimer

Transaction achat d’une voiture neuve

Voici quelqes règles à ne pas oublier quand vous allez acheter une voiture neuve.


Au moment de signer :

Surtout n’oubliez pas de vérifier que le bon de commande est complet. Voici les données qui doivent se trouver sur le bon de commande :

  • la marque, le modèle, le millésime
  • le coloris de votre voiture
  • les options (de préférence en toutes lettres !)
  • la remise en pourcentage
  • la date de livraison
  • la date et le lieu d’établissement du bon de commande
  • la signature de l’acheteur et du vendeur
  • la souscription éventuelle d’un crédit
  • le montant éventuel de la reprise de votre véhicule
  • faites également préciser que le prix est ferme et définitif!

Vous achetez lors d’un salon ?

Pour une vente conclue dans le cadre d’un salon automobile, la loi octroie un délai de réflexion de 7 jours, pour autant qu’il n’y ai pas eu de paiement au comptant. L’annulation s’effectue obligatoirement par lettre recommandée.

La livraison de votre nouvelle voiture n’est pas conforme

Ici nous avons un conseil simple: si la livraison n’est pas conforme le bon de commande, refusez carrément. Si vous ne le refusez pas tout de suite, le vendeur va maintenir que vous l’avez acceptée. Confirmez votre refus par une lettre recommandée.

La livraison est tardive

S’il y a une date précise de livraison, vous avez le droit d’exiger une livraison immédiate sous peine d’annuler la commande. Aussi ici, envoyez une lettre recommandée et mettez le vendeu en demeure de livrer dans un délai raisonnable. Et ceci sous peine de résiliation avec remboursement complet plus paiement de dommages et intérêts.

Le vendeur réclame un supplément

Réclamer un supplément est légal sous certaines conditions. Si le délai de livraison dépasse deux mois, le vendeur peut ajuster le prix. Mais, alors il ne peut pas être indiqué sur le bon de commande que le prix est ferme et définitif. Vérifiez ceci!

Sachez que vous pouvez toutefois annuler la vente si le prix augmente de plus de 5%.