Articles récents

LETTRE D’ALERTE

Contact et disclaimer

Acheter une voiture neuve en Belgique

Avant d’acheter une voiture neuve, il faut d’abord bien comparer et negocier.

Bon à savoir: N’oubliez pas que vous pouvez facilement obtenir des ristournes allant de 3% à 19% selon les marques, surtout maintenant que la prime fédérale éco-bonus n’existe plus et que les constructeurs font tout pour apaiser la douleur !

Choisissez – si possible – un véhicule de stock ou un véhicule exposé dans le show-room du garage. Afin de faire tourner son stock, le garagiste n’aura pas de problèmes de vous octroyer une remise assez importante.

Ne négligez pas non plus les périodes de salon (celui de Bruxelles se tient en janvier), les constructeurs redoublent toujours leurs efforts pour rendre leurs modèles – et leurs prix – attractifs. Vous devez compter sur des prix réduits et/ou de l’équipement supplémentaire gratuit.

Réalisez-vous aussi que les agents officiels des marques ont souvent un quota de vente à respecter. Cela veut dire que surtout la fin de l’année est une très bonne période pour acheter. Certains agents n’ont pas encore atteint leur quota et sont prêts à plus qu’un sacrifice pour obtenir de beaux chiffres.

Est-ce que les filières parallèles sont moins chères ?

Si l’achat d’une voiture en dehors du réseau officiel vous tente, il vaut peut-être bien vous confier aux services d’une grande surface multimarques de l’automobile comme Cardoen.

Des sociétés comme Cardoen sont spécialisées dans l’importation non-officielle de voitures neuves. La garantie et le service après-vente sont à peu près équivalents à ce qu’offre l’importateur officiel. Mais une voiture chez Cardoen peut être jusqu’à 35% moins chère que le réseau officiel.

Bon à savoir: Il s’agit bien souvent d’anciennes versions, avec des équipements différents des modèles commercialisés en Belgique et le choix est bien entendu limité aux modèles exposés. Il est impossible de commander un autre modèle, une autre couleur, une autre motorisation ou d’autres options.

Attention, ne vous laissez pas emballer par la réduction sur le prix officiel et la menace de se voir souffler cette affaire sous le nez.

Conseil : Si vous savez exactement ce que vous voulez, allez-y. On ne sait jamais! Mais si vous n’y trouvez pas le modèle exact que vous cherchez, tournez-vous vers le réseau officiel.

L’achat à l’étranger reste compliqué

Les constructeurs automobiles ont unifi le prix de leurs voitures à travers l’Europe. Il est de moins en moins intéressant d’acheter son véhicule à l’étranger. Néanmoins, les différences de TVA tentent encore plein de personnes.

Mais attention, les frais et des démarches administratives qui subsistent, même au sein de l’Union Européenne, posent de serieuses contraintes.

Sachez aussi qu’il y a souvent des différences d’équipement dont il faut tenir compte dans l’économie escomptée. Et finalement, n’oubliez pas que la négociation est plus difficile, tout comme les recours en cas de problèmes (délais de livraison, non conformité, etc.).

En vrac, nous ne vous advisons pas vraiment de faire votre ‘auto shopping’ à l’étranger. Si malgré tout vous pensez avoir trouvé une belle affaire, alors lisez notre dossier sur l’achat d’une voiture à l’étranger afin de vous informer correctement!