Articles récents

LETTRE D’ALERTE

Contact et disclaimer

Quel siège-auto utiliser ?

Des sondages en Belgique ont montré que 70% des enfants sont encore mal attachés en voiture et près de 10% ne le sont pas du tout. Des chiffres incroyables sachant que pour un enfant non attaché, un choc à 50 km/h vaut l’équivalent d’une chute du 3e étage.


Qu’est-ce que la loi belge dit ?

La loi en Belgique est très clair à ce sujet-là: les enfants qui ont moins de 18 ans et qui mesurent moins de 1,35 m doivent voyager dans un dispositif de retenue pour enfants adapté. Les enfants qui mesurent 1,35m ou plus doivent voyager dans un dispositif de retenue pour enfants adapté ou utiliser la ceinture de sécurité. En pratique cela veut dire que les plus jeunes doivent être assis dans un siège-auto et les plus grands sur un rehausseur avec ou sans dossier.

Un troisième enfant de 3 ans ou plus (et de moins de 1,35m) peut voyager à l’arrière sans dispositif de retenue pour enfants. Il doit alors porter la ceinture de sécurité. S’il voyage à l’avant, il devra en revanche être installé dans un dispositif de retenue pour enfants. Ceci dit, dans des cas occasionnels et sur courte distance, quand les enfants transportés ne sont pas ceux du conducteur et qu’il n’y a pas, ou pas assez, de dispositifs de retenue pour tous les enfants transportés; alors les enfants de 3 ans ou plus peuvent voyager à l’arrière sans dispositif de retenue pour enfants. Ils doivent alors porter la ceinture de sécurité. Pour les enfants du conducteur, la règle générale est d’application : dispositif de retenue pour enfants obligatoire si leur taille est inférieure à 1,35m.

Si votre véhicule n’est pas équipé de ceintures de sécurité alors les enfants de moins de 3 ans ne peuvent pas voyager avec vous et les enfants de 3 ans et plus et de moins d’1,35 m doivent voyager à l’arrière.

La règle générale ne s’applique pas:

  • aux taxis où les enfants de moins d’1,35m doivent voyager à l’arrière
  • aux véhicules transportant plus de 8 passagers, outre le conducteur
  • aux autobus et autocars

Dans ces véhicules, tous les passagers doivent utiliser la ceinture aux places qui en sont équipées.

Bon à savoir : Les femmes enceintes doivent aussi porter la ceinture. C’est obligatoire parce que la ceinture protège la mère et le bébé en cas d’accident. La sangle ventrale de la ceinture doit être placée le plus bas possible sous le ventre, de sorte à reposer sur le bassin.

Quel dispositif de retenue à quel âge ?

Le seul critère objectif est le poids de l’enfant.

  • Le groupe 0 convient pour les enfants dont le poids maximum est de 10 kg : il s’agit de lits-autos.
  • Le groupe 0+ convient aux enfants dès la naissance jusqu’au poids maximum est de 13 kg : ce sont les petits sièges-bébés dos à la route. Un bébé a une tête volumineuse et lourde proportionnellement au reste de son corps. Son cou est, de surcroît, encore peu musclé. En installant le siège dos à la route, le choc en cas de collision sera réparti sur l’ensemble de son dos. Attention : désactivez l’airbag frontal si le siège se trouve en avant.
  • Le groupe 1 est destiné aux enfants pesant entre 9 et 18 kg : il s’agit des sièges-autos placés face à la route et dans lesquels l’enfant est le plus souvent retenu par 5 sangles.
  • Le groupe 2 est prévu pour les 15-25 kg et le groupe 3 pour les 22-36 kg : En pratique, ces deux groupes sont souvent combinés : ce sont les rehausseurs. L’enfant voyage alors installé sur le rehausseur et attaché au moyen de la ceinture de sécurité standard à trois points d’ancrage. Il existe des modèles avec et sans dossier. Attention, un rehausseur doit toujours être utilisé en combinaison avec une ceinture à trois points d’ancrage, jamais avec une ceinture ventrale (à deux points d’ancrage).

La qualité des sièges-auto

Tous les dispositifs de retenue en vente dans les magasins belges sont homologués selon les normes européennes. Vous pouvez le vérifier en regardant l’étiquette du siège. Sur celle-là se trouve un cercle à l’intérieur duquel figure un « E » suivi d’un chiffre.

Tenez aussi compte des point suivants :

  • Le siège doit être adapté à la taille et au poids de l’enfant
  • Il doit être compatible avec votre véhicule
  • Il est important qu’il soit simple à installer dans votre voiture
  • Vous devez également pouvoir installer facilement votre enfant dans celui-ci
  • Le siège doit être confortable

Si jamais vous ne voulez pas acheter un nouveau siège mais plutôt un siège second-main (fortement déconseillé surtout quand le siège à été ‘accidenté’), sachez qu’à partir du 10 mai 2008, tous les systèmes de retenue pour enfants utilisés doivent satisfaire aux normes les plus récentes : R44/03 ou R44/04. Vérifiez dans ce cas le numéro d’homologation qui est composé d’une longue suite de chiffres, il devra commencer par 03 ou 04. Il figure de nouveau sur l’étiquette du siège.

Conseil: Le siège-auto est le seul moyen de protéger votre enfant en cas d’accident ou de freinage brusque. Pourquoi épargner sur ce point-ci, achetez un nouveau siège et vous aurez un soucis de moins.

Si possible essayez-le dans votre voiture parce que les ceintures de certaines voitures sont trop courtes pour attacher correctement un siège-bébé. Veillez à ce que le siège offre aussi une bonne protection sur les côtés, surtout au niveau de la tête. Pour les sièges-enfants du groupe 1 (de 9 à 18 kg), choisissez de préférence un système qui retend la ceinture. Il fixe mieux le siège, ce qui augmente la sécurité.

Si votre voiture est équipée d’un système Isofix, vous pouvez attacher le siège-auto à des points de fixation présents sur le siège. Ceux-ci sont accrochés dans des anneaux placés entre l’assise et le dossier du siège.

Des autres conseils à suivre

Vous avez acheté votre siège. respectez les règles suivant afin de pouvoir voyager en tout sécurité.

  • Surveillez et expliquez bien à votre enfant qu’il ne doit pas se détacher.
  • Attachez toujours votre enfant : 40% des accidents graves chez l’enfant se produisent sur des trajets inférieurs à 3 km.
  • La coque est recommandée pour les courts trajets et la nacelle pour tous les trajets. Il est cependant conseillé d’alterner l’usage de la nacelle et de la coque.
  • Désactivez toujours l’airbag si vous installez votre enfant dos à la route à l’avant de votre véhicule.
  • La position dos à la route est fortement conseillée : jusqu’à ce qu’il ait atteint le poids minimum de 9 kg, la musculature du cou du bébé n’est pas suffisamment développée pour résister à une forte décélération.
  • Après tout accident ou tout choc, il faut changer le siège auto, lequel a pu être endommagé de manière non apparente. L’assurance prend généralement en charge son remplacement.