Articles récents

Les véhicules utilisés par le patron de la Sûreté de l’Etat, Jaak Raes, mis en question

Une enquête menée par Le Soir et le Vif/L’Express a révèlé que le numero un de la Sûreté de l’Etat, Jaak Raes, utilise régulièrement des véhicules de service. Selon les deux médias, certaines sources internes « lui reprochent une utilisation de plusieurs véhicules de service à des fins privées, dont un pick-up, des utilitaires Mercedes, une Skoda…, pour les week-ends ou des vacances, notamment. »

Jaak Raes par contre nie avec force. Il affirme être dans son bon droit: « Tous les véhicules de service font partie du parc automobile de la Sûreté, disponible pour chaque agent, dont son administrateur général. »

Histoire à suivre.

Qui est Jaak Raes ?

L’Administrateur général Jaak Raes, né le 07/07/1960 à Alost, assure la direction de la Sûreté de l’Etat depuis le 1er avril 2014. Il est le 25e Administrateur général de la Sûreté de l’Etat depuis sa création en 1830.

Raes est licencié en droit (Université de Gand), titulaire d’un diplôme du cycle supérieur de l’Ecole de Criminologie et de Criminalistique, et a suivi plusieurs formations en management à la Vlerick Business School.

Il a commencé sa carrière à la Police judiciaire et en 1992, il est devenu Directeur de l’Ecole de Criminologie et de Criminalistique. Dans le cadre de l’organisation de la réforme des polices en 1998, il a exercé la fonction d’expert. En 1999, il a été désigné en qualité de Commissaire général adjoint à la Police judiciaire près les parquets. En 2000, Jaak Raes a occupé le poste de Directeur en charge de la politique, de la gestion et du développement à la Police judiciaire fédérale. C’était un mandat auquel il a mis un terme anticipativement suite à sa désignation comme Directeur général du Centre de Crise (fédéral) en 2003.

Il restera le Directeur général du Centre de Crise de 2003 jusqu’au mars 2014. Lors de son mandat de Directeur du Centre de Crise, Jaak Raes était aussi Président fédéral de la Garde côtière (2005-2014). De 2009 à 2012, il a également occupé le poste de Directeur général ad interim de la Protection civile.