Articles récents

Les plus mauvais automobilistes du pays payent jusqu’à 200 % leur prime d’assurance

Les 2.750 automobilistes qui ont le degré de bonus-malus le plus élevé en Belgique payent jusqu’à 200 % de plus pour leur assurance auto. Dans certains cas, après un énième accident en tort, une nouvelle assurance peut leur même être complètement refusée.

Depuis 2004, les assureurs décident eux-mêmes le système qu’ils souhaitent mettre en application pour définir la prime d’assurance, mais en cas d’accident en tort, la prime devient de toute façon très vite plus chère. Ils payent jusqu’à 200 % de la prime normale d’assurance, voir aussi notre table de primes assurance auto après accident.

L’association d’automobilistes Touring plaide pour des sanctions plus sévères lorsqu’une personne qui a le degré le plus élevé de bonus-malus provoque un accident mortel. L’interdiction à vie du permis de conduire, par exemple, est à peine appliquée, selon l’organisation. Cette interdiction ne dissuade en effet pas nécessairement les gens de reprendre la route, selon Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances, qui renvoie aux chiffres du Fonds commun de garantie automobile. Ce dernier estime le nombre d’accidents avec des véhicules non-assurés à 8.576 (!!) en 2011.